Bullet journal : Comment s’y tenir?

« Au secours, je n’arrive pas à tenir mon bullet journal régulièrement ! » La faute au manque de temps, d’inspiration… Tout ça, parfois mêlé à la frustration de comparer votre BuJo à celui des autres. Autant de freins qui vous empêchent d’utiliser votre bullet journal à son plein potentiel. Pourtant, pour l’avoir essayé, vous savez que ce précieux carnet vous permet de mieux vous organiser au quotidien. Alors, comment se tenir à son bullet journal pour de bon ? Je vous donne quelques pistes.

Créer une routine pour tenir son bullet Journal

Le premier frein, c’est généralement le temps. Vous ne trouvez pas, dans votre quotidien chargé, un moment pour tenir votre bullet journal comme vous le souhaiteriez. Pas de secret pour y remédier : il faut se créer sa routine !
Envisagez ce moment comme un instant que vous vous octroyez. Au même titre qu’un moment de lecture, vous avez le droit de dédier un moment à votre organisation et créativité !

Le bullet journal ne doit pas devenir une contrainte mais bien s’intégrer à votre vie ! De quelle team êtes-vous ? Celle du matin, qui remplit son BuJo avant son petit déjeuner ? Ou plutôt celle du soir, qui a besoin de délester son cerveau bouillonnant d’idées avant d’aller se coucher ?

Adapter son bullet journal à ses besoins

La toile regorge de trackers et d’idées de pages types pour votre bullet journal. Elles ne sont pas toutes exactement adaptées à vos besoins. Qu’à cela ne tienne : servez-vous en comme source d’inspiration !
C’est tout l’intérêt du BuJo : chaque page vous sert vous et personne d’autre ! Les templates de trackers sont par exemple très polyvalents. Vous buvez sans sourciller vos 2L quotidiens ? Remplacez votre tracker d’hydratation par un de vos humeurs.
L’idée, c’est de renouer avec le plaisir de le remplir. À partir de là, vous n’aurez aucun mal à tenir votre bullet journal.

Éviter de se comparer aux autres

Votre bullet journal, c’est un outil qui VOUS ressemble. Il est tentant de se comparer aux autres, c’est si facile. Au détour de Pinterest ou YouTube, vous découvrez des journaux richement illustrés et aux calligraphies sans bavures et… Vous vous retrouvez paralysé devant la page blanche ! Cela nous arrive à tous.

Plutôt que de viser la perfection, je vous invite plutôt à voir votre bullet journal comme votre terrain d’expérimentation personnel. Rien ne vous empêche d’arracher une page, d’en recommencer une, d’en tester une autre. La page ne vous convient pas ? Vous pourrez essayer une autre idée la semaine suivante !

Finalement, vous découvrirez peut-être que vous préférez vous amuser avec des pochoirs et des stickers, plutôt que de dessiner. Votre BuJo doit surtout être fonctionnel, le fait qu’il soit beau est un bonus. Et on sait combien la beauté est subjective. Renouez avec le plaisir de construire le bullet journal qui vous convient et à votre image : unique !

S’il y a une chose que j’aimerais que vous reteniez, c’est : pas de culpabilité ! Pour tenir son bullet journal, il faut que ce moment dédié soit un plaisir. Et si vous n’avez pas eu le temps de le remplir cette semaine ? On respire : demain est une nouvelle opportunité !